Résidents – Résistants contre la taxe parking

Panneau 2

Réunion du Collectif et de l’association TEC :

Jeudi 16 Septembre à 18h00

au 100, avenue Roul – Talence

 Après le dépôt des recours auprès du Tribunal administratif, le lancement de la campagne de recueil de signatures pour exiger – et obtenir – la démocratie à Talence et la réussite du Forum des Associations (une vingtaine d’adhésion à l’association, des dizaines de signatures), de nombreux chantiers attendent les citoyens résistants à cette rentrée et ils ne manqueront évidemment pas d’y répondre. Une certaine activité dans les rues de la ville est donc à prévoir et nous espérons que chacune et chacun y trouvera et prendra sa place… à très vite !

Panneau 2

Toutes les bonnes choses ont une fin  – mais parfois les mauvaises aussi, notre existence est la manifestation de cette possibilité portée sans faille par l’espérance et la volonté – et l’inéluctable mois de septembre est là pour nous le rappeler avec toute sa force, qui annonce déjà à grande vitesse son cortège de préoccupations terre-à-terre et, hélas aussi, d’aspects pratiques de la vie quotidienne malmenés par la tristement banale réalité d’élus qui ont décidé de défendre d’autres intérêts que ceux de leurs concitoyens. Vient donc de sonner, après bien sûr d’agréables vacances, nous l’espérons, pour celles et ceux qui en ont eu la possibilité, l’heure de retrouver la résistance citoyenne, de se retrouver. C’est pourquoi nous vous attendons nombreux – bronzés et détendus si possible, mais surtout motivés et déterminés – à la réunion de rentrée ouverte à tous/tes, comme à son habitude.

La réunion de rentrée du Collectif et de l’association TEC aura lieu :

Vendredi 28 Août à 18h30

Salle Robespierre

RDV à 18h pour la mise en place de la salle

Panneau 2

La prochaine réunion du Collectif talençais aura lieu

Jeudi 16 Juillet à 18h30

au 100, avenue ROUL – Talence

Panneau 2

La prochaine réunion du Collectif talençais aura lieu

Mercredi 8 Juillet à 18h30

Salle des Éclaireurs

(cour à droite du château de Thouars)

La réunion sera suivie comme précédemment du CA de l’association

Les demandes d’adhésion à l’association pourront être faites à cette occasion

___________________________________________________________________________________________

Panneau 2

Merci à tous ceux et celles qui ont donné naissance ce 24 juin 2015 à TALENCE EN COMMUN, votre nouvelle association talençaise d’intérêt communal qui épaulera sans compromis les Talençais et le Collectif talençais contre le stationnement payant dans leur combat juste et légitime contre l’inacceptable système de racket municipal et défendra pied-à-pied les intérêts matériels et moraux et le cadre de vie des résidents, commerçants, artisans et usagers de la commune…

Les demandes d’adhésion seront ouvertes à tous et toutes dans quelques jours, soutenez nombreuses et nombreux votre association ;

Adhérez et faites adhérer à TALENCE EN COMMUN     …pour mieux vivre en commun à Talence !

Panneau 2

La prochaine réunion du Collectif talençais aura lieu

Mercredi 1er Juillet à 18h30 Salle Robespierre

Les demandes d’adhésion à l’association pourront être faites à cette occasion

___________________________________________________________________________________________

Dans l’attente de la prochaine réunion, l’action citoyenne continue dans tous nos quartiers et rues ou résidences. Continuons à afficher partout la couleur ORANGE, à organiser des rencontres de proximité ET À FAIRE SIGNER massivement la lettre de demande de consultation démocratique des Talençais… car rien n’arrête l’action citoyenne.

Bonnes activités citoyennes à tous/tes et rendez-vous nombreux Mercredi 1er juillet à 19h00 !

___________________________________________________________________________________________

Panneau 2

NON à l’impôt stationnement !

NON aux décisions autoritaires contre les Talençais !

Panneau 2

OUI à la concertation citoyenne !

OUI à la consultation démocratique !

SIGNEZ NOMBREUX L’APPEL CITOYEN POUR LA CONSULTATION DÉMOCRATIQUE DES RÉSIDENTS ET COMMERÇANTS !

Le Code Général des Collectivités Territoriales prévoit l’organisation d’une consultation démocratique concernant les décisions prises par les autorités pour régler les affaires relevant de leur compétence. En vertu des articles 1112-15 et 1112-16 du Code Général des Collectivités Territoriale, 20% des électeurs inscrits sur les listes électorales de la commune doivent signer la demande pour que soit inscrite à l’ordre du jour de l’assemblée délibérante de la collectivité (le Conseil municipal) l’organisation d’une consultation sur toute affaire relevant de sa décision.

Exigeons la démocratie ! Si 4302 Talençaises et Talençais attachés à la démocratie signent cette demande, soit 20% des 21 505 inscrits sur les listes électorales de la commune selon le chiffre communiqué par le service électoral de la mairie pour le mois de juin 2015, elle sera automatiquement inscrite à l’ordre du jour du Conseil municipal suivant.

Par cette demande, nous demandons solennellement à M. le Maire de Talence et à l’ensemble du Conseil municipal de réserver une suite favorable à la demande citoyenne et de bien vouloir procéder à l’organisation immédiate de la consultation démocratique des électeurs concernés par l’instauration d’un stationnement payant résidentiel, tel que prévu par la précision de l’article 1112-15.

Si vous n'avez pas encore signé la lettre au marché ou auprès des équipes de porte-à-porte,
vous pouvez la télécharger ci-dessous et la remettre remplie et signée aux adresses indiquées.

                       

_______________________________________________________________________________________

Panneau 1

TOUS LES DIMANCHES DE JUIN

Rendez-vous de 09h00 à 12h30 sur le marché de Thouars autour des tracts, pétitions et signatures de lettres du Collectif !

Passez nous soutenir, participez à l’information des Talençais et des autres et à leur mobilisation contre le racket municipal !

_______________________________________________________________________________________

Panneau 2

NON AU RACKET MUNICIPAL !

NON À L’IMPÔT STATIONNEMENT !

NON AU FLICAGE DE NOS DÉPLACEMENTS !

Panneau 2

…et NON AUX PRIVILÈGES !

Maire mal garé 2 bis

A peine M. Cazabonne a-t-il fait carrément interdire tout stationnement sur la bande d’arrêt centrale du cours de la Libération (n’ayant pu rendre ces places payantes parce qu’elles n’étaient pas règlementaires… mais qu’il n’était pas question pour lui de perdre des places à verbaliser), que celui-ci s’est empressé de transgresser sa propre décision, applicable à tous les Talençais… sauf à lui-même, visiblement ! Fort de la certitude de n’être pas verbalisé, ou le cas échéant de faire « sauter » l’amende si un ASVP ou quelconque policier distrait n’avait pas assez prêté attention à sa plaque d’immatriculation, M. le maire de Talence vient de prouver une fois de plus que les règles qu’il édicte pour le bas-peuple talençais… ne sont faites que pour le bas-peuple talençais ! Ses amis et adjoints le savaient déjà, les promoteurs immobiliers et autres opérateurs privés en profitent depuis 20 ans… peut-être est-il temps de songer à adapter la signalétique locale aux spécificités locales ?

Une nouvelle signaletique pour Talence A moins qu’il ne soit plutôt temps d’en finir avec ces élus qui se croient au-dessus des lois, surtout les leurs, et temps d’en finir avec la petite caste de privilégiés pour qui la ville est un terrain de jeu dont on fait les règles à sa convenance… et ne valent de toute façon que pour le vulgum pecus, ce serf taillable et corvéable d’hier devenu citoyen taxable et méprisable à volonté. Et temps de mettre en action la démocratie participative et en actes le contrôle d’élus qui pensent que le citoyen doit juste se taire, payer, dire amen… temps enfin et surtout de réunir les conditions déjà bien avancées du départ de ce maire et de sa petite bande népotiste et incompétente !

Pour information, M. Alain Cazabonne, sûrement trop fatigué pour chercher une place règlementaire comme tous ses concitoyens, n’est même pas capable, à leur différence, de se garer sans empêcher le passage des transports en commun… le chauffeur de TBC a failli y laisser son klaxon ! Conclusion lamentablement évidente : Non seulement le maire de Talence ne respecte pas ses propres lois… mais il conduit aussi mal sa voiture que sa ville ! Et ça suffit

NON AUX MAIRES-VENTOUSES !

CAZABONNE, DÉGAGE !

_______________________________________________________________________________________

Panneau 2

MERCI AUX RÉSIDENTS ET COMMERÇANTS VENUS DIRE ENCORE UNE FOIS LEUR OPPOSITION À L’INACCEPTABLE IMPÔT-STATIONNEMENT ET LEUR EXIGENCE DE DÉMOCRATIE AU CONSEIL MUNICIPAL DU 15 JUIN !

Si M. Cazabonne pensait que les sessions d’examen et l’approche des vacances lui assureraient la tranquillité pour faire avaler sa Taxe parking à des Talençais qui n’en veulent pas et présider confortablement une séance de conseil détendue… sa désillusion a dû être à la hauteur de son incapacité à écouter les Talençais ! Se faire entendre pour peut-être finir par être écoutés, c’est une fois encore ce que résidents et professionnels répondant à l’appel du Collectif sont venus faire au parc Peixotto afin de pratiquer « une petite piqûre de rappel » à un maire autiste et à sa majorité servile pour les guérir définitivement de leurs derniers doutes quant à la volonté indéfectible du Collectif de poursuivre la lutte légitime des résidents et commerçants contre leur impôt injuste, inégalitaire et arbitraire.

Panneau 2

Tout le monde ne pouvant pas rentrer dans la salle du conseil, ce sont ainsi et néanmoins plusieurs dizaines de Talençais/es mobilisés qui ont assisté attentivement à la séance et au traitement de son ordre du jour, chacun des sujets pouvant devenir l’objet d’une attention particulière de leur part, et qui ont enregistré avec précision la manière dont M. le maire et son équipe ont entériné une fois encore la décision de gouverner la ville contre ses concitoyens et non pas pour eux… ni même avec ! Mais c’est un maire désormais sous haute surveillance citoyenne qui doit dorénavant tenir compte de l’indignation des Talençais et de leur mobilisation pour rappeler à chaque occasion qu’ils n’acceptent pas davantage son « enfumage » permanent que sa spoliation inégalitaire. Une prise en compte qui a déjà commencé, puisque les forces de police nationale et municipale étaient présentes pour veiller au grain… ce qui n’empêchera évidemment jamais les citoyens mobilisés de continuer à porter la voix des Talençais et à les informer en retour des méfaits municipaux. En leur apprenant, par exemple, que très loin d’avoir tout dit dans ses publicités mensongères, ce ne sont pas 56 horodateurs… mais 94 qui ont déjà été commandés ! Et que 38 n’attendent donc que l’extension du nombre de zones pour s’implanter… en attendant les suivants, s’il reste un peu de place.

panneau-sortie-de-zone-a-stationnement-interdit 1

Voulant cacher cette information autant que possible, il n’aura pas fallu moins de 15 jours à partir d’un courrier l’enjoignant de procéder à sa libre consultation (puisqu’elle était scandaleusement impossible) pour que M. le Maire se décide enfin (!) à transmettre le contrat liant la ville de Talence et la société Urbis Park (à qui chaque citoyen peut directement dire ce qu’il pense des activités sur la commune ou en général en cliquant sur le nom). Prétendant une fois de plus « répondre à la demande pressante » (!) de certaines rues et même de quartiers entiers (!!), la mairie s’apprête donc tout simplement à multiplier le nombre de zones, évidemment sans le dire, et au rythme frénétique d’une zone tous les 3 à 6 mois… jusqu’à finir par recouvrir toute la ville, si on envisage le nombre de bornes et la motivation de M. Gellé, adjoint en charge du stationnement (à qui chaque citoyen peut directement dire ce qu’il en pense en cliquant sur le nom… et en attendant sa réponse, en profiter pour contacter Mme Fabre-Tabourin pour un échange de vues sur sa faillite historique au rôle d’adjointe au maire en charge de la « Participation citoyenne ». Parce qu’il y en a une… véridique !).

Il est donc temps d’anéantir les efforts du maire pour maintenir cachée cette information et de la diffuser à tous les Talençais… pour vérifier avec eux si les affirmations grotesques de l’équipe municipale rencontrent un quelconque écho ailleurs que dans ses rêves. Ce que ladite équipe, si elle en est si sûre, peut vérifier elle aussi directement en acceptant d’organiser la consultation démocratique qu’attendent des milliers de Talençais…

AAA3_______________________________________________________________________________________

Panneau 2

MERCI AUX TALENÇAIS/ES VENUS (RE)DIRE AVEC LA MÊME DÉTERMINATION LEUR OPPOSITION CATÉGORIQUE À L’IMPÔT STATIONNEMENT ILLÉGITIME ET INÉGALITAIRE    À L’OCCASION DU SIT-IN CITOYEN DU 02 JUIN

Annoncé et tenu malgré l’incrédulité de certains qui misaient sur l’évaporation des volontés et/ou des énergies à la veille des vacances, le sit-in citoyen a réuni une nouvelle fois de nombreux résidents et commerçants à la mairie… ou plus exactement devant, les forces de police nationale et municipale ayant été ostensiblement mobilisées pour la circonstance ! A savoir une action parfaitement pacifique en réponse aux « carences » de la municipalité en matière de consultation et tout simplement de démocratie, et dont l’autisme vis-à-vis de la majorité citoyenne ne trouve son pendant que dans les petits arrangements entre amis… ceux des rues qui votent « bien », par exemple. Et aussi l’étalage de forces policières, donc…

Panneau 2

Un grand merci aux résidents et commerçants, donc, qui ont répondu présents à une initiative organisée en à peine quelques jours, et ainsi démontré que l’impôt stationnement ne « passe » décidément toujours pas et que les manœuvres, annonces sans effet, coups de force et autres « révisions » circonstanciées n’éteindront ni ne feront taire la détermination citoyenne à refuser l’inacceptable.

C’est sur cette constatation qu’une partie de l’équipe municipale, présente à la mairie… contrairement au maire, dont le cumul des casquettes l’en éloigne beaucoup trop souvent au goût des Talençais. s’est résolue à recevoir une délégation d’une quinzaine de représentant/es des trois premières zones taxées. Un compte-rendu est en cours de rédaction et sera très prochainement mis à disposition… mais qu’on se rassure si on croyait manquer quelque chose dans l’attente : il n’en est absolument rien ! La municipalité, arc-boutée sur son projet, pas davantage capable d’entendre ses concitoyens les jours de soleil que les autres, s’est simplement résoute à envoyer au « charbon » quelques élu/es pour rabâcher les mensonges municipaux quant à la vérité du projet et de ses motivations réelles, répéter en boucle qu’elle a « écouté les objections »… et confirmer qu’elles ne les a pas entendues.

Les adjoints et élus présents, de toute façon sans quelconque mandat pour annoncer quoique ce soit de nouveau, ont ainsi joué les fusibles et rempli leur rôle d’interface… pour pouvoir dire qu’ils l’ont fait. Ils ont donc écouté mais pas entendu, argumenté ou plutôt bonimenté, reconnu quelques torts pour aussitôt accuser les Talençais/es présent/es de vouloir « imposer leur solution » – un comble absolu ! – et surtout transmis une fin de non-recevoir au nom de… comment le dire sans s’esclaffer ni s’étouffer… au nom d’une « expérience »… si, si… qui serait en fait la vraie vérité profonde du projet ! Ce qui, on en conviendra, à 750 000€ la subvention au laboratoire (anti-) social, ou plutôt à une entreprise privée, fait un peu cher l’expérience… mais puisque cette « expérimentation » serait mère de toutes les vertus dont le projet n’arrive pas à éblouir le citoyen, il faudra se contenter de cette « explication » jusqu’au prochain épisode ! Mais des épisodes, il ne devrait pas en manquer dans ce feuilleton de bas-étage…

ILS INSISTENT ? NOUS AUSSI !

Panneau 2

Après les demandes de suspension et remise à plat pour permettre une réelle concertation, qui aurait dû être le point de départ logique de tout projet de cette ampleur et aurait « expérimentalement » coûté bien moins cher, vient donc le temps d’exiger très concrètement une consultation sur des bases constitutionnelles et juridiques. Ce sera donc l’objet de démarches précises ces prochains jours, adossées à la consultation de conseils juridiques à propos de différents aspects du projet. Sans pour autant abandonner, évidemment, l’expression citoyenne directe !

En son temps, Che Guevara préconisait de créer deux Vietnam, trois Vietnam… de nombreux Vietnam ; c’est plus modestement mais avec non moins de conviction que nous pouvons d’ores-et-déjà donner rendez-vous aux résidents et commerçants floués, à tous les Talençais bafoués par le racket municipal, à tous ceux et celles qui prennent conscience du problème – parce que c’en est un ! – et rejoignent la mobilisation : l’été sera meurtrier pour les illusions municipales d’un enterrement de la légitime contestation citoyenne ! Laquelle saura vite créer…

DEUX ACTIONS, TROIS ACTIONS…

DE NOMBREUSES ACTIONS !

Que personne n’en doute… alors, merci encore et à très bientôt !

Parce qu’on ne lâchera rien.

 _______________________________________________________________________________________

Panneau 2

OPÉRATION ALERTE ORANGE !

depuis le LUNDI 1er JUIN • PARTOUT !

M. Cazabonne reste sourd à la colère légitime des résidents et commerçants… mais peut-être n’est-il pas aveugle ? Parce que la couleur orange se voit et qu’elle est la dernière avant le passage au rouge, soyons nombreux/ses à afficher notre colère avec chiffons, rubans, pancartes, drapeaux, affiches de couleur orange (ou vive) accrochés à nos portails, balcons, fenêtres, véhicules, boîtes à lettres, panneaux de rues, entrées de parking… et montrons ainsi à M. Cazabonne que la soi-disant « majorité silencieuse » qui voudrait la taxe parking n’est pas celle qu’il croit, et que le référendum dont il a si peur serait au contraire sans appel. Nous savons que les Talençais sont contre son racket et comptons bien le lui montrer d’une manière ou d’une autre… alors, disons massivement non au racket et…

AFFICHONS LA COULEUR !

P1170005  P1170021  P1170024

___________________________________________________________________________________________

Panneau 2

MERCI AUX CENTAINES DE TALENÇAIS/ES VENUS DIRE AVEC DÉTERMINATION LEUR OPPOSITION RÉSOLUE AU PROJET MENSONGER ET INÉGALITAIRE DE LA MAIRIE       LORS DU GRAND RASSEMBLEMENT CITOYEN DU 19 MAI

Nous tenons à féliciter et remercier vivement les Talençais/es venus dire avec force et détermination leur refus catégorique d’un projet inadapté et irréaliste se résumant simplement à un inacceptable système de racket qui ne résoudra rien des problématiques de stationnement à Talence, bien au contraire, faisant du rassemblement citoyen un authentique succès… et offrant à la mairie l’éclatante confirmation que son projet inégalitaire ne « passe » pas !

Panneau 2

Mais la surdité de M. Cazabonne, qui laisse simplement entrevoir un « rabais » supplémentaire sur ses tarifs pour pouvoir appliquer coûte que coûte sa décision unilatérale, implique de maintenir intacte la mobilisation et de l’amplifier jusqu’à la suspension totale de l’impôt stationnement et l’ouverture d’une véritable concertation citoyenne, sanctionnée au besoin par un référendum municipal afin de permettre aux Talençais/es de décider enfin de l’avenir de leur commune et choisir ainsi la ville dans laquelle ils veulent vivre.

C’est pourquoi nous vous invitons à poursuivre la mobilisation sous toutes ses formes et à soutenir les initiatives centrales et de quartier qui ne manqueront pas d’animer ces prochains jours, ainsi qu’à participer aux réunions de quartier et du Collectif talençais contre le stationnement payant pour discuter et décider collectivement des suites et formes à donner à la mobilisation citoyenne… jusqu’à la victoire !

MERCI À TOUS ET TOUTES ET À TRÈS BIENTÔT…

ON NE LÂCHERA RIEN !

PARCE QUE NOUS AVONS RAISON…

Panneau 2

Malgré l’indéniable succès du rassemblement citoyen qui a réuni des centaines de Talençais résolus à l’occasion du conseil municipal, M. Cazabonne continue de faire la sourde oreille, expliquant par ici que les pétitions valent ce qu’elles valent (mais s’appuyant sur certaines pour justifier certains projets passés !), stigmatisant par là avec mépris, comme à son habitude, des « grandes gueules » qui seraient « toujours les mêmes » (alors que ce sont AUSSI ses électeurs qui l’interpellent, et souvent avec le plus de colère, ayant été floués quant à leur vote !) et promettant simplement de revoir éventuellement à la baisse sa taxe… « si ça marche bien » ! Et donc de l’augmenter si « ça ne marche pas bien »… CQFD. Mais les Talençais/es ne sont pas venus acheter ou vendre des tapis et M. Cazabonne ne sauvera pas ainsi sur leur dos les meubles miteux d’un projet mensonger, mal pensé et mal conçu (sauf pour faire de l’argent), irréaliste et de toute façon inapplicable dans de nombreux cas. Mais imposer un projet parfaitement injuste et injustifié au vu des disparités de situation suppose un peu de diplomatie… et beaucoup de manœuvres. D’où la fausse division par deux du montant de la taxe, simplement revenue à son point de départ, ou le faux-recul sur le nombre des abonnements, alors que la formule précédente était parfaitement intenable et ne servait qu’à accorder des marges de… manœuvre, justement. Mais si le message du maire reste le même, celui des Talençais aussi :

HALTE AU RACKET ! TALENCE EN RÉSISTANCE !
HALTE AU RACKET ! TALENCE EN RÉSISTANCE !

Panneau 2

Avec un projet qui introduit une inacceptable inégalité entre les Talençais/es selon leur zone d’habitation, doublée d’une inégalité à l’intérieur de ces zones entre petits salaires et petites retraites, chômeurs et précaires qui paieront d’un côté, et grandes maisons avec allée et garages qui ne paieront rien de l’autre, M. Cazabonne s’est mis en tête de pouvoir changer le paradigme et le mode de vie des Talençais comme si de rien n’était, le tout en mode de guerre sociale et fiscale faite aux plus défavorisés… ce qui mérite bien quelques manœuvres et autres petits arrangements pour espérer y parvenir. Mais ce projet inacceptable ne peut être maintenu en aucune manière ; il faut donc le retirer pour chercher maintenant les solutions adaptées qui coûteront le moins cher aux Talençais/es. Et le plus vite sera le mieux… En attendant que M. Cazabonne arrête de danser pour s’asseoir à une vraie table de discussion, loin du folklore et des tours de passe-passe, il faut donc poursuivre la mobilisation et continuer à solliciter fermement toute instance municipale susceptible d’entendre (et peut-être écouter enfin) la parole citoyenne, continuer de participer activement aux actions et réunions pour faire définitivement comprendre à M. Cazabonne que Les Talençais gagneront parce qu’ils ont raison

Résistance 2

NON À L’IMPÔT STATIONNEMENT !

NON À UN PROJET MENSONGER ET INÉGALITAIRE !

NON À UN PROJET ARBITRAIRE ET AUTORITAIRE !

NON AU RACKET, RETRAIT IMMÉDIAT…

POUR UNE VÉRITABLE CONCERTATION CITOYENNE !

Panneau fun 1

A la mode chez les élus cherchant par tous les moyens à compenser les coupes budgétaires iniques imposées par le précédent gouvernement et accentuées par le suivant, à rattraper leurs propres erreurs de gestion ou à entretenir les moyens de leur clientélisme, voilà le stationnement payant qui fait son apparition à Talence. Impôt sur le droit au stationnement dans sa propre rue et véritable taxe sur les déplacements quotidiens, avec des zones dans lesquelles, même abonné-taxé, il faudra payer à chaque fois et y déplacer son véhicule toutes les 4 heures, c’est un système qui non seulement dépouillera les talençais et leurs visiteurs mais fliquera tous leurs déplacements dans les zones taxées et obligera tout non abonné-taxé à y déplacer son véhicule toutes les 4 heures au maximum… c’est-à-dire, dans les faits, tous les membres de la famille au-delà des deux abonnements consentis par foyer, après l’inévitable abandon par la mairie de l’abonnement unique par foyer, totalement intenable.

Très pratique pour une famille avec enfants majeurs, qui devraient sortir toutes les 3h30 pour déplacer leur véhicule et payer leur droit à être en famille ! Et pour les travailleurs en horaires décalés, qui devraient se lever au milieu de leur « nuit » pour aller payer et déplacer une voiture… et tous celles et ceux obligés de quitter leur poste d’enseignant, d’atelier, de bureau pour se dépêcher de changer de place ! Formellement impossible dans de nombreux cas, c’est une vie tout simplement invivable qui est promise à tous. Mais c’est un bien pour un mal : les travailleurs à Talence vont enfin pouvoir renouer avec les revendications sociales en exigeant de passer aux 30h hebdomadaires et aux 6h par jour, en deux fois 3h, pour être certains de pouvoir s’acquitter de leur contribution au racket généralisé…

Sans créer une seule place de parking (mais au contraire en faisant automatiquement disparaître des places par le simple marquage) et en traitant en bloc des rues et quartiers concernés par des situations différentes, le système ne recherche, de fait, aucune solution à la question du stationnement. C’est tout simplement un racket à destination des Talençais et de tous celles et ceux qui viennent travailler, étudier, se promener ou se faire soigner à Talence. Un impôt inégalitaire, selon que vous habitez dans l’une des premières zones taxées ou l’une de celles dont le tour viendra, selon que vous vivez dans une résidence HLM sans le nombre de places de parking suffisantes ou une grande maison avec jardin et garage(s) privé(s). Une inégalité inacceptable… doublée d’un changement radical du mode de vie pour les résidents.

Vous aviez l’habitude de laisser votre véhicule garé devant chez vous le samedi pour prendre le bus ou le tramway et aller faire des courses, passer à la foire, visiter une exposition ou sortir avec des amis ? Vous appréciiez Talence, ville-dortoir endormie où on pouvait encore, tout en étant proche du centre, se reposer à peu près tranquillement après le travail, aller au cinéma ou faire du sport le samedi ? C’est terminé… En revanche, vous allez  pouvoir apprécier le nouveau sport municipal, samedi compris, qui consiste à ne jamais se reposer que d’un œil et à courir toutes les 4 heures pour aller donner de l’argent à une société privée et à un maire défaillant. Meilleur pour la santé qu’une sieste chez soi… mais tout simplement invivable. Pour les courses, les sorties, le sport, le cinéma, les visites familiales… quoiqu’en dise le maire concernant la « redynamisation du commerce », ça se passera désormais ailleurs, donc.

Un maire se doit pourtant de choisir le meilleur pour sa ville, est en principe élu pour être utile à ses administrés, les aider au quotidien et au long cours, leur faciliter et simplifier la vie autant que possible, trouver des solutions aux problématiques plutôt que d’en rajouter. M. Cazabonne, lui, a choisi tout le contraire ! L’État réduit les dotations des collectivités ? Plutôt que de rechercher de vraies solutions durables et réduire certaines dépenses surtout utiles à son clientélisme, il augmente celles de ses usagers et administrés (enfin, pas tous : des exonérations sont prévues, clientélisme oblige…) et s’en prend directement aux familles talençaises pour boucler son budget. Ainsi, le stationnement payant, qui peut se concevoir au cœur d’une ville-centre ou dans l’hypercentre d’une commune de banlieue, n’a en fait à Talence aucune fonction de régulation des questions de stationnement, qui peuvent par ailleurs exister ici ou là… mais toujours très loin du tableau noir dressé pour la circonstance.

Quand on veut noyer son chien, on dit qu’il a la rage. Quand on veut imposer les Talençais, on leur explique qu’ils vivent un cauchemar quotidien incarné par les fameuses « voitures ventouses », qui seraient à Talence ce que la peste noire fut au Moyen-Âge, et que ce n’est bien sûr qu’un début. Que c’est donc pour leur bien qu’on va les racketter…. même si les fameuses « voitures ventouses », bien réelles dans quelques rues et quartiers de la commune en nombre limité, que ce soit tout simplement par le nombre de places disponibles ou les horaires de travail, sont pourtant par essence presque exclusivement extérieures à la commune. Mais la municipalité n’ayant jamais fait respecter les zones bleues, arguant du manque de personnel et attendant surtout la bonne occasion de ressortir son projet des cartons… ce sont les Talençais qui vont payer !

Le stationnement payant n’a donc à Talence aucune autre fonction que celle de renflouer les caisses de la commune, comme l’avoue d’ailleurs lui-même M. le Maire en conseil municipal, à part peut-être la création de quelques emplois distribués avec « discernement ». Et c’est pourquoi on voit venir le payant, vite et fort… mais le stationnement, pas vraiment. Il faudrait donc payer… et sans aucune garantie de pouvoir se garer : ce n’est pas parce que vous vous serez soumis au racket que vous trouverez une place s’il n’y en a pas ! C’est inacceptable. ce maire prétend pourtant nous l’imposer. De gré ou de force. Même au prix de quelques pseudo-concessions par le biais de pseudo-consultations, qui semblent désormais à l’ordre du jour. Parce que les plans de communication établis avec la complicité des sociétés privées qui vendent ces systèmes de racket aux collectivités sont tous bâtis sur la même stratégie pour créer les diversions nécessaires à ce matraquage social et fiscal :

  • Gonfler le problème
  • proposer une « solution » au problème
  • l’imposer de force en expliquant qu’il n’y a pas d’autre choix possible
  • annoncer un tarif initial très haut pour mesurer les résistances et garder une marge de négociation
  • faire semblant de négocier les tarifs et/ou les zones à la baisse pour calmer la colère
  • distribuer quelques dérogations à quelques cas particuliers… et autres rues « amies »
  • réduire si besoin le plan de quelques rues qu’on « rattrapera » plus tard
  • promettre à certains et jurer à d’autres…

…et quand le système est en place,

  • l’étendre progressivement à d’autres zones,
  • puis à toute la commune
  • en révisant à son gré les tarifs à la hausse !

Pour arriver, au final, c’est la moyenne constatée en France, à près de 250€ annuels d’abonnement par véhicule, auxquels s’ajouteront toujours les tarifs à acquitter hors zone et les limitations à 4h, et tout cela sans créer la moindre place ! Un système de racket bien rôdé… tant que les citoyens se taisent.

FACE A CETTE INACCEPTABLE ATTEINTE AU MODE DE VIE ET AU POUVOIR D’ACHAT DES FAMILLES

LES TALENÇAIS  N’ONT D’AUTRE CHOIX QUE LA RÉSISTANCE CITOYENNE, UNIE ET DÉTERMINÉE POUR EXIGER :

❶ SUSPENSION IMMÉDIATE ! ❷ VÉRITABLE CONCERTATION CITOYENNE ! ❸ RÉFÉRENDUM MUNICIPAL !

Faux PV - Non au stationnement payant !

Décidément, M. Cazabonne n’est crédible que quand il avoue lui-même le véritable « intérêt » de son système !

D’où la question ci-dessous, que devrait très vite se poser chaque Talençais/e… Courbe down arrow

En ce qui nous concerne, c’est définitivement :

NON à un projet inutile pour améliorer le stationnement mais qui fera payer unilatéralement aux familles, travailleurs et usagers les politiques d’austérité imposées aux collectivités !

NON à une politique municipale qui déclare la guerre sociale et fiscale à ses administrés plutôt que de les réunir dans une vraie concertation autour des décisions à prendre collectivement !

NON à une vision indigente et mensongère qui prétend traiter en bloc des rues et quartiers aux situations et besoins radicalement différents !

NON à un projet inégalitaire inacceptable qui fera payer des chômeurs, smicards et petites retraites en HLM mais épargnera les maisons avec allée, garage et/ou jardin !

NON à un projet scandaleusement népotiste qui épargne les rues de certains adjoints et amis du maire mais fera payer arbitrairement des rues et quartiers de façon totalement injustifiable !

NON à une opération opaque qui aura surtout pour effet d’engraisser une société privée et de financer le clientélisme de la mairie sur le dos des Talençais/es !

NON à un projet liberticide et dangereux qui suivra à la trace et enregistrera (où, comment, par qui ?) tous nos déplacements quotidiens !

NON à un projet inacceptable et irréaliste qui obligerait conjoints, famille et amis à vivre un chronomètre à la main pour aller déplacer leurs véhicule toutes les 4 heures !

Pour nous, c’est NON… et pour vous ?

Contactez vos comités et associations de quartier, vos collectifs citoyens et militants… exprimez-vous !

Prenons la parole et tous ensemble faisons reculer le maire pour notre pouvoir d’achat et nos libertés !

NON AUX MAIRES VENTOUSES !

RÉSISTANCE CITOYENNE !

CAZABONNE, DÉGAGE TON PROJET… ET DÉGAGE !

Résistance 2

Publicités

48 réflexions au sujet de « Résidents – Résistants contre la taxe parking »

    F&L D. a dit:
    2 juillet 2015 à 19 h 38 min

    On vient d’apprendre qu’on va être bientôt dans une zone payante et du coup, on commence à s’intéresser vraiment au problème parce que, pour être franc, ici on a eu très peu d’information sur les horodateurs et l’impôt parking… et on n’en avait pas trop cherché jusque là (et d’ailleurs on ne sait même pas du tout comment ça marche !), donc très heureux d’être tombés sur ce site pour en apprendre un peu (et même beaucoup) plus que ce que le site de la mairie affiche (ou pas, plutôt) ! Non à l’impôt stationnement, on est avec vous !

    J'aime

    Gigi Van G. a dit:
    8 juillet 2015 à 12 h 29 min

    Il va les mettre où, ses 38 horodateurs, le maire ?? S’il voulait mettre toute la ville en stationnement payant depuis le début, il devait le dire depuis le début au lieu de raconter des histoires. Qu’il s’en aille en emportant avec lui ses bornes payantes et sa taxe parking ! Je vous soutiens et adhérerai probablement à votre association à mon retour de vacances.

    J'aime

    Petit C. a dit:
    12 juillet 2015 à 8 h 11 min

    Le stationnement est gratuit du 14 juillet au 15 août (mais pas affiché, il y en qui vont bêtement payer si le système ne refuse pas de lui-même les paiements pour ces dates, qu’en est-il ??)… mais la mairie va-t-elle rembourser le mois à ceux qui ont pris un abonnement trimestriel ou annuel, n’ayant absolument aucune information sur le sujet ? Nous avons pris un abonnement chacun, ma femme et moi, mais nous nous rendons compte que cela ne donne pas davantage de place : il est toujours impossible de se garer dans tout le quartier Victor Hugo – République et nous nous demandons donc pourquoi on paye !

    J'aime

      Talence Racket - Non à la taxe parking ! a répondu:
      14 juillet 2015 à 12 h 57 min

      Pour toute question relative au fonctionnement du système de stationnement payant, nous vous invitons à poser vos questions directement à ses promoteurs, M. le maire de Talence et ses adjoints.
      Pour le déficit d’information et l’absence de clarté dudit système, nous rappellerons simplement que cela fait partie du système lui-même et de sa méthode d’implantation, et vous proposons également de vous rapprocher des services municipaux en charge de sa gestion.
      Pour le sentiment d’avoir été floué, nous vous renvoyons à divers articles en ces pages qui mettaient en garde contre l’illusion que ce système pourrait apporter de bonnes réponses à des questions mal posées ou pas posées du tout, hormis bien sûr celle de l’intérêt financier.
      Pour le reste et dans l’attente de réponses municipales formelles concernant le paiement indu du mois d’été, nous vous suggérons d’apposer une affichette sur les horodateurs de votre rue ou quartier prévenant de la gratuité du 14 juillet au 15 août inclus afin d’éviter le perpétuation du racket alors qu’il est en vacances… ce qui en fait à tout le monde.

      J'aime

    ElsaeL a dit:
    19 juillet 2015 à 13 h 36 min

    Je suis étonnée de constater le manque de révolte générale contre ce racket, les gens sont vraiment passifs et soumis. Il y a bien sûr des tas d’autres raisons et motifs de se révolter mais on ne voit pas beaucoup plus de résistance, que ce soit pour les libertés qui s’enfuient à la vitesse du cheval au galop ou pour les droits sociaux dont il ne restera très bientôt plus que le vague souvenir. Les gens soumis n’auront comme toujours que ce qu’ils méritent… mais nous avec, pour changer. Merci à vous d’être là, en tout cas… révolte générale !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s